bank-note-209104_1280

Le crowfunding, bon plan ou pas ?

le crowfunding, véritable élan de solidarité ou rêve quasi irréalisable ?

Tout d’abord qu’est que le crowfunding ?

Il existe 4 grandes familles : le don, la récompense, le prêt et l’équity

Les plus utilisées sont le don et la récompense, je ne parlerai donc que de ces deux là. La différence entre le don et la récompense est que le premier est destiné aux projets personnels ou aux actes associatifs alors que le second concerne le domaine professionnel.
Exemple pour le don : une personne veut réaliser un tour du monde, elle demandera alors un financement participatif sous forme de don.
2ème exemple – la récompense : Une entreprise veut récolter des fonds pour le renouvellement de son matériel devenu obsolète, en contrepartie elle donnera une  récompense, exemples un cadeau (tee shirt promotionnel, mug personnalisé, box surprise cosmétique…).

Comme le sujet concerne principalement le domaine de l’entreprise, je me pencherais plus sur « la récompense »
Comment ça fonctionne ?
Avant de faire lancer sa « campagne » il faut calculer ce dont on a besoin et aller au plus juste. Si les fonds demandés sont trop bas par rapport à ce que l’on veut, on ne sera pas pris au sérieux et si c’est trop haut, les gens seront frileux et laisseront de côté votre demande. Réfléchir à quoi servira la somme en plus (parfois ça dépasse un peu)
Réfléchir aussi aux récompenses qu’on est prêt à offrir, en effet il ne faut pas voir trop grand au risque de devoir entamer une partie des fonds, donc on exclue le voyage  pour deux personnes aux Antilles (bon je sais j’exagère)
Chaque somme à sa contrepartie, donc forcément plus la somme est grande + la contrepartie est grande, ce qui est logique.

hands-462298_1280

Est-ce-que ça marche vraiment ?

Le crowrfunding malheureusement ne marche pas à tout les coups, si pour certains l’objectif a été atteint, il en va pas de même pour d’autres et ce même si le projet est très intéressant. En général c’est le monde artistique et cinématographique qui fonctionnent le mieux, parfois on peut trouver quelques trucs branchés tel que « les foodtrucks ». Selon les régions les gens sont plus ou moins solidaires, par exemple le sud n’est pas aussi solidaire que le nord de la France.
Les professions peu connues n’attireront guère de participants, exemple blogueuse. En effet, ceux-ci confondent trop souvent blog personnel et blog professionnel (Explication d’un blog professionnel ici )

Vrai élan de solidarité  ou rêve quasi irréalisable ?

Normalement la dose de réussite devrait se trouver sur les réseaux sociaux mais faut-il aussi que les pseudo-amis et amies vous suivent dans cette aventure, même si vous les rassurez en leur disant que si ça ne fonctionne pas ils seront remboursés, rien n’est acquis, donc par conséquent tu peux avoir 100 amis Facebook, si aucun te suis ben tu es marron 😦 L’idéal est de compter sur sa famille et ses vraies amies mais delà à réunir la somme c’est peu probable. Donc je dirais que c’est 50/50, ce n’est pas tout à fait irréalisable mais ce n’est pas du sûr non plus,alors attendez vous à être frustrée voir même déçue

Conclusion : vous pouvez toujours tenter votre chance, sait-on jamais 😉 pour ma part, je ne renouvellerais pas l’expérience.

———————————–

Source : Expérience perso
Photo : Pixabay-photos libre de droit

 

office-620823_1280

Bientôt d’autres démarches administratives en ligne

office-620823_1280
Voici Comme prévu  la deuxième partie des démarches administratives en ligne,
Cette deuxième partie est consacrée aux services en ligne qui seront bientôt en fonction

Ce que l’on pourra bientôt faire

Contester une amende
Et oui ! il sera désormais possible de contester une amande  radar sans bouger de chez soi, si évidemment nous ne sommes pas le conducteur du véhicule verbalisé

Demander votre passeport
Réduire le temps d’attente le jour du dépôt de dossier, telle est la bonne nouvelle puisqu’on pourra faire une pré-demande en ligne. Le jour du dépôt il suffira juste de joindre les pièces justificatives et une photo d’identité.

Inscrire ses enfants à l’école
Alors là c’est une sacrée bonne nouvelle, un télé-service va être mis en place pour y inscrire son enfant. Celui-ci est déjà à disposition des parents d’élèves de certains lycées publics et sera bientôt étendue à tout le territoire.

Recevoir une convocation du tribunal
Dans le cadre d’une procédure civile ou pénale devant un tribunal,on pourra demander par SMS de recevoir la prochaine audience et votre convocation. Celle-ci peut être reçu dans sa boîte mail.

Voilà en espérant que cette deuxième partie t’auras permis de découvrir toutes les nouveautés qui t’attendent

Source : magazine Maxi
Photo : Pixabay -photos libre de droit

 

cress-15086_640

Les démarches administratives en ligne

 le casse-tête des démarches administratives enfin résolue ou presque !

Par manque de temps dû à son boulot ou à l »éloignement de son domicile voir les deux, les démarches administratives deviennent un véritable casse-tête question temps et financiers. Il existe maintenant un moyen efficace et plus rapide pour palier à cet inconvénient, les démarches administratives en ligne.
En effet, l’administration développe peu à peu ses services par internet. Voici ce que nous disposons. Quant à  ceux qui seront bientôt en service vous pourrez les découvrir dans mon prochain article.

site mon.service-public.fr

L’acte d’état civil
En faisant la demande sur mon.service-public.fr, vous pourrez obtenir par courrier une copie ou un extrait d’acte de naissance, mariage, décès.
Attention pas toutes les mairies le font, il faut d’abord s’assurer que c’est faisable. En principe l’envoi est gratuit, ceci dit certaines mairies demande une participation pour les frais postaux.

Informer de votre déménagement
On peut désormais informer la plupart des organismes de son changement d’adresse, numéro de téléphone ou adresse mail. Les principaux organismes sont : La CAF, la Sécu, le Service des Impôts, les compagnies EDF et GDF, la carte grise et Pôle Emploi.

Vente de voiture
15 jours est le temps qu’il faut pour signaler à la préfecture qu’on a vendu sa voiture, si la vente s’est faite entre particuliers, elle peut se faire en ligne. Plus d’info sur le site.

Déclarer votre changement de nom
On peut déclarer en ligne son changement de nom que ça soit pour un mariage ou un divorce pour les organismes CAF et sécu

15022012-fille-ordinateur

Déclarer un objet perdu sur la voie publique
Plus besoin de se déplacer si on a égaré un objet sur la voie publique. Attention cela ne concerne que Paris et les départements 92, 93, et 94 – plus d’info sur le site.

Demander une copie de jugement
Pour ne plus se déplacer au greffe afin d’obtenir une copie d’une décision de justice civile, pénale, sociale ou commerciale, on peut le faire en ligne.

Pre-plainte-en-ligne.gouv.fr

Déposer une plainte
Il est possible désormais de remplir un formulaire de pré-plainte en ligne pour les faits d’atteinte aux biens (vol, escroquerie, abus de confiance…) dont on ne connais pas l’auteur. Suite à cette pré-plainte on est convoqué sous 24heures pour fixer un rendez-vous au jour et à l’heure qui vous conviendra le mieux ainsi qu’au poste de police de votre choix.

Resultatspermis.securit-routiere.gouv.fr/html

Recevoir son permis de conduire
Les résultats étant consultables quasi immédiatement sur le site de la sécurité routière permet en cas de réussite une version numérique du permis provisoire téléchargeable sur smartphone ou tablette.

____________________________________________________________________

Voilà j’espère que ces quelques infos t’auront été utiles, suite au prochain numéro pour les démarches en ligne que l’on pourra bientôt faire 🙂

———————————-

source : expérience perso et magazine Maxi
Image et photo : -image(création numérique) – fille ordinateur du site  la fée féerique
Photo : Pixabay – photo libre de droit

technology-792180_1280 (1)

Création d’entreprise, avoir un capital de départ

Un capital de départ est obligatoire pour la création de son entreprise sinon elle coule

A moins d’être fortunée, un capital de départ est primordial pour sa création d’entreprise, en effet  vouloir faire tourner celle-ci uniquement avec son rsa ou son chômage  est impossible et relève donc de l’utopie.

Par expérience, j’ai appris que sans un fond de trésorerie, on ne peut pas démarrer réellement son activité. En effet, pendant longtemps je me suis bornée à croire que seul mon rsa suffirait à palier aux dépenses engendrées par les déplacements professionnels, l’achat des fournitures bureau (cahier de comptabilité, papier imprimante, cartouches d’encre, enveloppes…), les divers abonnements ou l’hébergement de mon outil de travail : mon blog – la bulle des machins choses– Or comme chacun de nous le sait le RSA c’est l’allocation Caf attribuée afin de pouvoir vivre à peu près correctement (alimentation et vestimentaire) et non pour faire des achats d’ordre professionnel.
Voici un exemple simple : Si je mets 20 euros pour un achat d’ordre professionnel important, je ne pourrais pas mettre ces 20 euros pour les courses. Comme ma priorité c’est de manger (je ne vis pas seule, mon fils est là) je ne pourrais pas utiliser les dit « 20 euros » pour l’entreprise.

bank-note-209104_1280

 Ne pas se mettre en tête qu’on aura de suite de l’argent qui rentrera dans les caisses, car là aussi c’est pure utopie. En effet il faut d’abord se faire connaître et qui dit se faire connaître dit avoir des cartes professionnelles à disposition, exemple ici
Ce qui amène à dire que l’on doit en commander, en tenant compte évidemment de la qualité du papier, un basique ne fera pas très sérieux mieux vaut donc prendre la gamme au dessus.
Donc vous pouvez déjà constater que vous n’avez pas encore  fait rentrer de l’argent  qu’il vous faut déjà en sortir ! dur n’est-ce-pas ?!
Et ce n’est pas fini, pleins de choses suivent…Des choses qui coûtent de l’argent, parfois beaucoup d’argent.
Bilan du premier mois, vous avez beaucoup investit mais vous n’avez rien gagner 😦
Ensuite, viens le temps où vous commencez à avoir quelques clients, seulement voilà les contrats n’affluent pas et les bilans de fin de mois ne sont pas terrible, c’est d’ailleurs pour ça qu’en tant qu’auto-entrepreneur on vous laisse le temps de mettre le pied à l’étrier et de vous trouver une vitesse de croisière (entre nous, il faut vite trouver sa vitesse de croisière )

young-791849_1280

La différence entre « Avoir un capital de départ » et « Rien avoir dans la caisse »

Le capital de départ permet d’apporter à sa nouvelle entreprise tout ce dont il lui faut pour bien fonctionner. Si par exemple vous êtes blogueuse et que votre projet est de faire des reportages, il vous servira à investir dans un bon ordinateur avec en prime de bons logiciels, une imprimante multifonction ( scanner, imprimante, photocopieuse, fax…) et bien sûr un bon appareil photo- si vous êtes apicultrice, ça vous servira à l’acquisition d’un terrain, des ruches, des cadres, des essaims…La partie restante après achat servira a avoir un fond de trésorerie justement au cas où si les clients n’affluent pas (je rappelle qu’il y a les abonnements, les fournitures, l’hébergement du blog ou pour l’apiculture se déplacer souvent sur le terrain)

Ne rien avoir signifit que vous allez devoir acheter au compte-goutte et  risquez de passer à côté de nombreux clients . De plus votre professionnalisme en prend un sacré coup. Ne pas pouvoir se déplacer à une conférence, un vernissage, une invitation pour l’ouverture d’un magasin par manque d’argent pour l’achat d’un billet de bus ou ne pas pouvoir faxer un document parce qu’on a pas les moyens de s’acheter une vraie imprimante multifonction n’est pas bien perçu et nous perdons donc toute crédibilité vis à vis de notre activité professionnelle.

Conclusion : le capital de départ est indispensable 🙂

En espérant que cet article vous aura été utile

Source : expérience perso
Photos : Pixabay – photos libre de droit

A bientôt

concert-819149_1280 (1)

Comment économiser pour un concert

On continue dans la session budget mais cette fois-ci c’est pour des loisirs pas comme les autres : les concerts, spectacles…

Quand on est fan d’un chanteur, d’une chanteuse ou même d’un groupe on ne peut pas s’empêcher de rêver que nous aussi les petits budgets pourront un jour allé voir son concert. Le problème c’est que certains artistes n’y vont pas avec le dos de la cuillère quand il s’agit du prix de la place, il faut donc faire un choix et trouvé le moyen le plus approprié pour s’offrir ce plaisir. Je vais vous partager mon petit truc.

Matériel : ses oreilles et ses yeux (tu comprendras pourquoi en lisant la suite de l’article) – les Réseaux sociaux – un carnet, un stylo, une règle, une calculatrice -un ou deux récipients avec un couvercle (grand pot de confiture, boîte de lait en poudre pour bébé…) – une enveloppe

concert-819149_1280 (1)

Comment faire ?

  • Tout d’abord je m’abonne à sa page Facebook, à son compte Twitter. Ainsi ça me permettra de connaître en temps réel toutes les infos à son sujet, il suffit d’une phrase en apparence anodine pour vous mettre la puce à l’oreille.
  • On écoute la radio, on lit les journaux et tant qu’à faire on s’inscrit à un blog tenu par un féru ou une groupie (vous vous souvenez, les yeux et les oreilles 😉 ) puisque si il a sortit un nouvel album on peut déjà supposer qu’il sera suivit d’une tournée et quand c’est le cas, les médias sont les premiers informés donc si vous écoutez votre radio favorite régulièrement vous ne pourrez pas passé à côté.
  • Une fois la date annoncée dans votre ville, vous notez sur la première page de votre carnet le sujet de l’économie sa date et le prix de la place, exemple : Concert Johnny – le jour/mois/année – ville – prix
    Derrière vous faites un tableau avec deux colonnes (il servira au calcul de vos économies), la première colonne sera destinée à la date et la seconde aux pièces que vous aurez mises dans le pot. Ainsi à chaque fois que vous avez mis une pièce, un billet dans le pot vous inscrivez la date et le montant sur votre carnet.
    A la fin du mois, vous prenez votre calculatrice et vous faites le total de vos économies,  ça vous permettra de savoir où vous en êtes.
  • Ca y est vous êtes arrivé à rassembler toute  la somme, c’est merveilleux n’est-ce-pas ? Seulement voilà vous n’allez pas vous rendre à votre point de vente avec votre « ferraille », il faudra donc l’échanger en billets à votre boulangerie préférée et les mettre dans l’enveloppe 🙂

the-eleventh-hour-758723_1280

Du temps pour économiser

Bien souvent, la date à laquelle passe votre idole dans votre ville est très éloignée, se qui vous donne une bonne marge de temps pour économiser un maximum et arriver à la somme voulu. Donc vous aurez compris que plus vous vous y prendrez tôt et plus vous pourrez avoir une boîte bien pleine.

l’enveloppe double-emploi

L’enveloppe peut servir de double emploi, vous pourrez mettre votre précieuse place de concert une fois acheté 😉

Voilà j’espère que cette petite astuce vous permettra de mieux économiser et de pas sentir un trou au porte-monnaie le jour de l’achat du billet.

A bientôt

Source : Expérience perso
Photos : Pixabay (photos libre de droit)

fast-food-333140_1280

Créer un budget  » sorties du mois »

 Pas toujours facile de sortir quand on a pas beaucoup d’argent, il existe pourtant un moyen simple, ranger sa carte bleue et utiliser du liquide 🙂

Etre au RSA ne veut pas dire ne pas se faire plaisir, de temps en temps comme tout le monde nous avons besoin de respirer autre chose que l’odeur de la ville, de changer d’environnement le temps d’une journée. Il ne s’agit pas là d’écumer tous les week-end les parcs d’attraction ou de se remplir la panse dans les restaurants gastronomiques mais tout bonnement de se boire un petit café au bord de l’eau (pour ceux et celles qui habitent près de la mer), un après-midi piscine avec les enfants ou encore une manifestation tel  » fête de la lavande », « fête médiévale », carnaval de Nice…Effectivement avec le dernier exemple, nous ne pouvons pas partir sans un souvenir ou se payer une glace à la lavande.

Alors comment faire pour ne pas faire chauffer sa carte bleue ?

Seul moyen, la laisser chez soi et ne payer qu’en liquide

bank-note-209104_1280

Bon d’accord mais comment procéder ?

Vous avez besoin de : un cahier et un stylo ou pour les férus d’ordinateur, Excel deviendra votre copain 😉 , d’une calculatrice (sauf si vous utilisez Excel), une enveloppe.

Comme c’est la première fois que vous utilisez cette méthode (le paiement en liquide) vous ne savez pas trop par où commencer. C’est normal, au début c’est un peu déboussolant, mais on s’y fait vite vous verrez.

  • D’abord on calcule le budget du mois, donc ses entrées d’argent (allocation CAF (sauf pour le Logement), chômage…
  • Une fois le calcul fait, on déduit ce qu’on a à payer, exemple : 500 euros (allocation) moins 70 € d’électricité moins 30 € de téléphone…
    Ce calcul nous amènera à un total. En fonction de ce qu’il reste, on partagera la somme restante pour les courses et les sorties. Forcément on met plus pour les courses que pour les sorties (sinon c’est pas du jeu 😀 )
  • Attention on n’enlève pas tout de son compte, on en laisse un peu.
    Une fois que l’on sait ce dont nous avons besoin, il ne reste plus qu’à aller au guichet automatique et de retirer la somme souhaité. Ainsi l’argent destiné aux sorties ira dans une enveloppe prévu à cet effet.

Avantages et inconvénients

opposites-489521_1280

 

Avantages :

  1. Avec la carte bleue nous ne voyons pas l’argent défilé alors que là oui,
  2. nous pouvons calculer au plus juste ce dont nous avons besoin donc on fait des économies
  3. si on se fait voler (si si parfois ça arrive) le voleur n’aura pas notre carte bleue puisqu’on ne l’a pas sur nous et toc !
  4. La petite monnaie sert toujours (café, glace, stand de tir ou manège…)
  5. On ne se prive pas de loisirs

Inconvénients

  1. Avoir le temps de passer à la banque (être au RSA ne veut pas dire « ne pas avoir son auto-entreprise 😉 )
  2. Avec un budget loisir de 40 € dur d’aller voir un concert de Johnny et ne plus sortir de tout le mois (nous verrons dans un autre article comment faire)
  3. On ne peut pas faire ce que l’on veut, et oui il faudra faire des choix – c’est soit soirée à la rhumerie tout les week-end soit une journée au Carnaval de Nice avec ses copines (covoiturage et non excursion, sauf si l’excursion revient moins cher que le covoiturage bien sûr)

Voilà, avec cette méthode tu devrais mieux t’en sortir financièrement sans te priver de loisirs. Surtout si tu as des idées, des astuces, partages-les en commentaire

A bientôt

Source : expérience perso
Photo : Pixabay – photo libre de droit

 

coins-668748_1280

Un bas de laine au cas où

un carnet budgétaire au point, un planning bien rodé, tout devrait bien se passer sauf que des fois il y a un os qui se met en travers et c’est la dégringolade, comment faire ?

Chaque début de mois, on établit son plan budgétaire pour la maison afin d’être au point et de savoir où l’on va, sauf que parfois on peut être confronté à des imprévus et tout est remis en question.
En effet il suffit que l’on soit obliger d’appeler un plombier, un serrurier ou que tout simplement on doit se rendre à l’hôpital en urgence et nous voilà dans la panade parce que nous n’avons pas assez d’argent sur notre compte.
Mais heureusement, il existe un petit truc tout  simple pour y remédier, voyons vois ça de plus près.

Comment faire ?

matériel : un pot en verre ou une deuxième tirelire , enveloppe

Celui-ci sera évidemment consacré qu’aux imprévus

coins-668748_1280

Pot

A chaque fois qu’on aura fait ses courses (si on a payé en monnaie bien sûr) on partage les centimes restants en deux groupes, le premier groupe ira dans la tirelire a économies et le second groupe ira dans le pot aux imprévus.
Au bout de quelques temps, le  pot sera plein – il sera temps de compter  et d’échanger en billets à notre boulangerie préféré.

Enveloppe

L’enveloppe est consacrée aux billets qu’on aura eu grâce à l’échange de nos centimes ou encore parce qu’à la fin du mois on s’est retrouvé avec un billet en plus (si si ça arrive)

opposites-489521_1280

Les avantages et inconvénients

Les avantages : Parfait pour les petites bourses puisqu’on y met des centimes (il n’est pas interdit de mettre des pièces d’euro) – On le fait à son rythme – ça dépanne vraiment – La monnaie c’est parfait pour prendre le bus (Var Lib, Réseau Mistral) ou le bateau (réseau mistral), privilégier dans ce cas des pièces de 0,50 cts, 20 cts.

Les inconvénients : La patience, oui il faut être patient pour avoir un pot plein mais ça ne nous empêche pas de piocher en cas d’un imprévu urgent (se rendre à l’hôpital en bus par exemple)

nest-843231_1280

La question qui tue !

Un plombier ça coûte plus cher que le bus ! oui c’est vrais ça coûte plus, donc le moyen le plus simple est d’établir un chèque au tarif demandé et afin que la somme ne soit totalement débité du compte il suffira de mettre un peu de son enveloppe à imprévu.
Exemple : Tarif d’une petite réparation : 50 euros – j’établis mon chèque – Je paie
Ensuite je prend 20 euros de mon enveloppe à imprévus et je le me rend à ma banque pour les mettre sur mon compte courant. 

Ainsi c’est comme si j’avais payé seulement 30 euros la réparation 😉

Voilà j’espère que cette petite astuce vous permettra de parer aux imprévus 🙂

A bientôt

Source : expérience perso
Photo : Pixabay (photo libre de droit)

pencil-791107_1280

Lycée professionnel TMP Toulon, CFA (aspect étude)

dans un précédent article, l’aspect financier avait été abordé. Aujourd’hui c’est sur les études que se portera cet article.

Même études ? meilleures ou moins bonnes ? cancres ou crème de la crème ? pleins de questions que l’on se pose auxquelles nous n’avons pas toujours  des réponses. Décortiquons 🙂

Le lycée professionnel

Au lycée, le futur métier est enseigné dans des conditions sécurisantes, tout est fait pour que l’élève s’y sente bien.  Le planning des cours laisse libre cours à la flânerie, le soir on rentre tranquillement chez soi,les pieds sous la table, on mange, on fait ses devoirs et on se couche. C’est une vie bien rodée qui ne laisse pas supposer qu’un jour ça ne se passera pas autrement que comme ça.
Selon les métiers, la théorie  ne suffit pas, en effet la pratique est parfois plus importante c’est le cas du métier de cuisinier, serveur…. 2 journées de pratique c’est peu. Bien sûr des stages sont proposés, mais qu’est que deux stages de 15 jours  dans l’année dans un restaurant (en prenant le métier de serveur) où l’on ne travaillera que le midi peut-il bien apporter ? réalité du métier ou face cachée d’une mauvaise surprise  ?
Ce que l’on n’apprend pas au lycée et qui pourtant serait fort utile (rappelons que le diplôme en poche, nous pouvons intégrer le monde du travail)
Les techniques de recherche d’emploi, mise en situation pour un entretien, les bons plans pour les moyens de locomotions, apprendre à faire un c.v et une lettre de motivation, on ne montre pas comment se servir du site Pôle Emploi…
A la fin de la scolarité, les élèves sont lâchés dans la gueule du loup : le monde du travail.

Le CFA

silverware-686008_1280

Ni crème de la crème, ni cancres. Les cours sont identiques au lycée professionnel, la seule différence est que l’on privilégie la pratique à la théorie et que l’élève devenant apprenti aura un salaire, ce qui parfois peut être motivant sauf qu’il y a une grande différence entre le monde des bisounours et l’apprentissage.
Selon la profession, les horaires peuvent être un peu contraignant et un moyen de locomotion peut devenir très vite indispensable, c’est le cas des métiers de la restauration. En effet, contrairement au lycée où on a que deux journées dans la semaine et que l’on ne travaille pas le soir puisque rappelez-vous on rentre tranquilou chez soi – là ça sera tous les jours midi et soir.
En s’orientant sur l’apprentissage on est lâché dans la gueule du lion, , c’est un combat permanent face à l’ennemi, autrement dit le candidat qui passe juste après vous, il faudra donc être au top et savoir convaincre le futur employeur en lui prouvant votre motivation et détermination à faire le métier choisi.
L’avantage durant la période d’essai c’est d’être de suite dans la réalité du métier. Cela permet de savoir si on est vraiment fait pour ou non.

Voilà j’espère que ces deux comparaisons vous aura permis de faire la différence entre le lycée professionnel et le CFA. L’Education Nationale et le monde du travail.

A bientôt

sleep-264475_1280 (1)

Nuit blanche et entretien professionnel

éviter de faire nuit blanche DANS UN Hôtel avant un entretien professionnel est primordial si l’on veut être au top le lendemain, mais parfois il y a des hic…

Mon rendez-vous professionnel se passait à 134 km de chez moi, n’ayant pas de voiture ni de deux roues et cerise sur le gâteau, une grève des trains était prévu juste le jour de mon entretien, ma priorité était d’avoir suffisamment d’heure de sommeil pour être en pleine forme et de ne pas être en retard , je décidais alors de dormir à l’hôtel.
Après un rapide calcul de mes économies, j’optais pour un 2 *(dans mes moyens)- pas loin de la gare ni du centre ville, celui-ci me paraissait parfait.

Jusqu’à là, tout allait bien – c’est après que ça se gatte…

Arrivé à l’hôtel, je défais mes affaires, les ranges, prépares mes habits pour le lendemain et me mets en quête d’un endroit où je pourrais manger, bingo ! je trouve un sympathique petit resto dans mes  prix à deux pas de l’hôtel.
Mon ventre plein, il me restait plus qu’à me glisser dans les draps propres, lire un bouquin pour me détendre et m’endormir dans les bras de Morphée…sauf que voilà, ça ne s’est pas vraiment passé comme ça.
En effet, entre temps deux classes d’étudiants et leurs professeurs ont pris possession des lieux  – autrement dit quasiment tout l’hôtel !
Du lieu tranquille , je me retrouvais avec des vas et vient incessants et des blablas.

mountains-485650_1280

Qu’importe, je me dis que l’heure avançant à grand pas, je pourrais enfin rêver de ma maison sur la montagne et du silence.
C’est vrais quoi de mieux pour un sommeil paisible et réparateur ? 🙂
Sauf que je me faisais bien d’illusions !
En effet, dans la chambre d’à coté c’était plutôt ça : photo de dessous

fun-fair-281047_1280

Et oui, de joyeuses parties de rigolades (minuit 30..) j’appellais alors la réception, leur demandant d’intervenir. Ok ce fut chose faîte – 1/2 heure de répit et vlan de plus belle ! totalement excédée je descendais pousser une gueulante, j’étais à bout de nerf (après tout j’avais réservé 2 nuits chez eux !)- fort heureusement je n’étais pas la seule à me plaindre, nous étions 4.
C’est ainsi que je pu m’endormir à 1h20 du matin pour me lever à  7h00. Soit 5h30 de sommeil ! tu parles de péter la forme ?! c’était tout le contraire, j’avais la tête enfariné, et même la bonne douche n’a pas été suffisante pour m’enlever les traits de fatigue.

Total, je me suis présentée à l’entretien professionnel fatiguée, avec un mal de dos terrible, sur les nerfs enfin bref rien de bon<

Conclusion

Si vous aussi vous devez dormir dans un hôtel, assurez vous qu’il soit bien situé, qu’il  n’accueille pas des classes et pensez à prendre des boules kiès, ça peut toujours servir 😉

A bientôt

source : expérience perso
Photo : Pixabay -photo libre de droit

learn-528391_1280

CFA OU LYCEE PROFESSIONNEL TMP Toulon ? (aspect financier)

lYCEE PRO OU BIEN CFA, quelle différence ? Est-ce que les cours sont plus poussés au lycée ou c’est pareil ? le rythme plus soutenu ou idem…et l’aspect financier ?

Commençons par le commencement

Vous n’avez pas beaucoup d’argent, la vie est de plus en plus chère, votre enfant aspire à un métier qui demande une tenue professionnelle et un moyen de locomotion car vous évidemment vous n’avez pas de voiture ni de deux roues et que lui aura des jours où il travaillera le soir.

Deuxio

On sait que le lycée pro choisi est la crème de la crème pour cette profession et nous sommes sûr à 100 % qu’il sera bien formé. Il fera seulement 2 stages de 15 jours dans l’année histoire d’évaluer ses compétences et le reste se fera au sein du lycée dans le restaurant pédagogique.
Seul ombre au tableau, le dit lycée pro exige une tenue de lycée : costard acheté auprès du tailleur attitré de l’établissement (comme les gamins qui vont dans les collèges britanniques) + évidemment la cravate, des chemises, chaussures classiques et surtout chaussettes noires – en faisant les comptes on arrive à la coquette somme de 300 euros (tenue du lycée +tenue professionnelle) les chemises, cravates et chaussures étant à part  nous devons les acheter, on atteint les 450 euros, suivit évidemment de la mallette professionnelle et nous arrivons à 500 euros !!!

Logiquement le Conseil régional rembourse une partie, mais attention souvent l’attente est longue et pour peu qu’il y ait des vacances et les dossiers sont retardés.

learn-528391_1280

Tertio

Le CFA n’est pas bien loin de chez vous (pour ma part c’était Saint-Maximin), même temps de trajet que pour aller au lycée pro, il n’y a qu’une semaine de cours et le reste du temps se passe chez l’employeur. Pas de vêtements spécifique représentant le CFA, seule la tenue professionnelle est demandé ainsi que le matériel. De plus ça lui permet de rentrer dans la vie active de suite, d’être moins chouchouté et surtout d’avoir un peu d’argent pour ses besoins perso (coiffeur, vêtement, coca…)

Tout n’est pas rose

Contrairement au lycée qui peut intégrer un élève dans un stage en restaurant en mode bisounours, là il faut trouver par sois-même un employeur qui accepte de signer un contrat d’apprentissage et ça, ce n’est pas toujours gagné d’avance, d’autant que le frein est : le moyen de locomotion.

quarto

Le dilemme se posait, CFA ou Lycée Pro ? Essayons le lycée pro 🙂

pencil-791107_1280

Pour fini, j’ai regretté de l’avoir mis là-bas, pas assez d’argent pour l’emmener tout les deux mois chez le coiffeur, pour lui acheter un parka qui soit en harmonie avec son costume, l’achat de chemises à manches longues unies…Bref je pense que si l’on a suffisamment d’argent devant soi pour assurer les frais scolaires, on peut le mettre dans ce lycée mais par contre si c’est le contraire, il est préférable de le mettre en CFA

conclusion

tout est question d’argent.

Cet article reflète l’aspect financier du Lycée TPM (Toulon Provence Méditerranée – lycée professionnel de l’hôtellerie et du tourisme Saint Louis, appelé aussi lycée hôtelier de Toulon) qui se la joue  chichi panpan, dans l’article suivant, ça sera la différence scolaire et professionnel . que je décortiquerai pour vous.

A bientôt