je suis zen au boulot

le travail et le stress, deux mots trop souvent liés. Il existe bien quelques solutions, mais sont-elles applicables de partout ? décorticons.

Introduire la zen attitude avec des petits plus comme revoir la déco en ajoutant une plante sur son bureau , parfumer l’open space, allonger les pauses, siroter du thé vert ou encore faire une halte méditation sont des solutions faisables. Mais lorsqu’on parle de mâcher un chewing-gum, dessiner ou colorier  ça se complique.

Nous ne sommes pas forcément seules sur notre lieu de travail, une plante ne posera aucun problème par contre pour parfumer l’open space mieux vaut en parler à ses collègues – en général elles sont plutôt pour sauf refus du chef de service. Si toutefois vous avez le feu vert, sachez qu’il existe plusieurs façons de parfumer, par exemples si vous n’avez pas de place pour installer un diffuseur dans le bureau il y a des diffuseurs USB à brancher sur l’ordinateur (Florame, Néroliane, Nature et Découvertes…) ou des spray à vaporiser -(Brume relaxation, Spray Sommeil Détente, Puressentiel…)

the-eleventh-hour-758723_1280

Allonger les pauses

Mmm…Allonger les pauses ne veut pas dire non plus faire une super sieste 🙂 c’est tout simplement faire une pause toutes les 2h00 environs, 10 mn suffisent. On peut faire de notre pause une halte méditation. Il suffit de se mettre si possible au calme (je sais plus facile à dire qu’à faire), se concentrer sur sa respiration et sur les sensations de son corps, ainsi on parviendra à prendre de la distance avec les émotions négatives. si vous ne savez pas trop comment vous y prendre vous pourrez trouver des applications smartphone comme Méditer avec Petit Bambou (sur Androïd). Perso je médite sans tout ça. Vous avez aussi une astuce qui d’ailleurs était utilisé par des personnalités tel que Jacques Chirac, Picasso ; la micro sieste. Celle-ci est facile et assez efficace (je l’ai déjà fait) Le principe est simple : mettre les coudes sur la table, mettre sa tête entre les mains en ayant pris soin de tenir légèrement une paire de clé entre le pouce et l’index, laissez-vous allez en fermant les yeux et ne pensez plus à rien, n’ayez pas peur de vous « endormir » car dès que les clés tomberont elles vous réveilleront. Vous voyez ce n’est pas compliqué.

teapot-758168_1280

Siroter du thé vert

Une étude japonaise menée à grande échelle a remarqué que le thé vert a des vertus anti-stress. Cet effet serait lié à certains composés de ses feuilles, les théanines.
Par contre mieux vaut apporter un thermos de chez soi car il faut en boire au moins 5 tasses  par jour.
Et si vous n’aimez pas le thé vert vous pourrez toujours vous rabattre sur les cures de compléments alimentaires (voir avec votre pharmacien ou votre médecin)

Toutes les solutions proposées ci-dessus sont applicables pour tout le monde, salarié comme patron, par contre celles du dessous ne conviendront  qu’aux auto-entrepreneuses travaillant seules ou patronne d’une boîte.

bubblegum-154057_1280

Mâcher du chewing-gum, Dessiner ou colorier

Pour arrêter de fumer le chewing-gum est un véritable allié, juste après avoir mangé aussi mais paraît-il qu’il aurait une autre fonction, le fait de mastiquer ferait baisser le taux de cortisol (l’hormone du stress) dans la salive, il redonnerait un coup de fouet (mrd ça doit faire mal). Bon il est quand même conseillé de ne le mâcher que pendant 10 mn (ils sont bien gentils mais ça risque de revenir cher le paquet 😀 )
Puis dans la catégorie No Stress in the home, because « je le  vaux bien » il y a la pause ‘récré’ avec le dessin ou coloriage, si si c’est vrais ça détend et puis c’est In donc du coup on trouvera facilement des livres de coloriage spécial adulte (mais non pas avec du nu, c’est juste qu’il n’y a pas Mickey ).

Voilà j’espère que ces petites idées No Stress te seront utiles pour une rentrée en beauté

Et toi appliques tu déjà ces quelques trucs ?

Source : perso et Maxi pour le chewing-gum, coloriage, thé vert – Photo : Pixabay-photos libre de droit

Publicités

Nuit blanche et entretien professionnel

éviter de faire nuit blanche DANS UN Hôtel avant un entretien professionnel est primordial si l’on veut être au top le lendemain, mais parfois il y a des hic…

Mon rendez-vous professionnel se passait à 134 km de chez moi, n’ayant pas de voiture ni de deux roues et cerise sur le gâteau, une grève des trains était prévu juste le jour de mon entretien, ma priorité était d’avoir suffisamment d’heure de sommeil pour être en pleine forme et de ne pas être en retard , je décidais alors de dormir à l’hôtel.
Après un rapide calcul de mes économies, j’optais pour un 2 *(dans mes moyens)- pas loin de la gare ni du centre ville, celui-ci me paraissait parfait.

Jusqu’à là, tout allait bien – c’est après que ça se gatte…

Arrivé à l’hôtel, je défais mes affaires, les ranges, prépares mes habits pour le lendemain et me mets en quête d’un endroit où je pourrais manger, bingo ! je trouve un sympathique petit resto dans mes  prix à deux pas de l’hôtel.
Mon ventre plein, il me restait plus qu’à me glisser dans les draps propres, lire un bouquin pour me détendre et m’endormir dans les bras de Morphée…sauf que voilà, ça ne s’est pas vraiment passé comme ça.
En effet, entre temps deux classes d’étudiants et leurs professeurs ont pris possession des lieux  – autrement dit quasiment tout l’hôtel !
Du lieu tranquille , je me retrouvais avec des vas et vient incessants et des blablas.

mountains-485650_1280

Qu’importe, je me dis que l’heure avançant à grand pas, je pourrais enfin rêver de ma maison sur la montagne et du silence.
C’est vrais quoi de mieux pour un sommeil paisible et réparateur ? 🙂
Sauf que je me faisais bien d’illusions !
En effet, dans la chambre d’à coté c’était plutôt ça : photo de dessous

fun-fair-281047_1280

Et oui, de joyeuses parties de rigolades (minuit 30..) j’appellais alors la réception, leur demandant d’intervenir. Ok ce fut chose faîte – 1/2 heure de répit et vlan de plus belle ! totalement excédée je descendais pousser une gueulante, j’étais à bout de nerf (après tout j’avais réservé 2 nuits chez eux !)- fort heureusement je n’étais pas la seule à me plaindre, nous étions 4.
C’est ainsi que je pu m’endormir à 1h20 du matin pour me lever à  7h00. Soit 5h30 de sommeil ! tu parles de péter la forme ?! c’était tout le contraire, j’avais la tête enfariné, et même la bonne douche n’a pas été suffisante pour m’enlever les traits de fatigue.

Total, je me suis présentée à l’entretien professionnel fatiguée, avec un mal de dos terrible, sur les nerfs enfin bref rien de bon<

Conclusion

Si vous aussi vous devez dormir dans un hôtel, assurez vous qu’il soit bien situé, qu’il  n’accueille pas des classes et pensez à prendre des boules kiès, ça peut toujours servir 😉

A bientôt

source : expérience perso
Photo : Pixabay -photo libre de droit